SHAOLIN LOHAN QIGONG

Au début du VIème siècle (en l'an 527 selon certains écrits), le moine indien du nom de Bodhidarma arrive en chine pour répandre le bouddhisme. Il sera à l'origine du bouddhisme Chan (Zen au Japon). Sa présence est relatée dans le Henan au temple Shaolin. Pour renforcer la santé des moines, leur permettre de se défendre et de défendre la population contre les bandits, Bodhidarma crée une séquence d'exercices, inspirés du yoga indien, de formes de pratiques physiques existantes et de sa propre observation des animaux dans la nature. La séquence est connue sous le nom des 18 paumes de Lohan (disciple de Bouddha) ou Lohan Gong.

Ce bref récit peut-être idéalisé, aux personnages peut-être fictifs (certains historiens remettent en question l'existence même de Bodhidarma) n'enlève rien à l'enracinement très profond de ce Qigong dans la plus pure tradition de l'énergie interne.

Peinture sur soie site de Ma Wang Dui -190-168 av. J.-C.

Peinture sur soie issue de la tombe de la marquise de Dai, site de Ma Wang Dui, province du Hunan, datée entre -190 et -168 av. J.-C. et montrant déjà à cette époque une pratique corporelle Daoyin.

Cette connaissance resta secrète jusqu'à la dernière destruction du temple il y a 200 ans.

Choy Fook, un des moines rescapés, accepta Chan Heung comme disciple à qui il enseigna le Lohan Gong ainsi que le système du Kungfu Wushu Shaolin, le Choy Lee Fut.

Aujourd'hui, Maître Chen Young Fa, arrière arrière petit-fils de Chan Heung, représentant officiel du Shaolin Lohan Gong, ainsi que Maître Howard Choy, transmettent la forme actuelle ou Lohan Qigong. ils en sont les gardiens.

Le système comprend quatre formes.

- Lohan Gong : forme 1, ouverture du corps, structure, alignements. Forme très puissante pour l'aspect martial, avec sortie de force (fa jing).

- Siu Lohan : forme 2, fluidité, alignement, respiration. Forme très efficace pour la souplesse, l'équilibre et le travail interne.

- Da Lohan : forme 3, respiration, énergie. Exercices favorisant une bonne santé, travail interne.

- Wu Chi : forme 4, le corps et l'esprit ne font qu'un (méditation). Exercices favorisant une bonne santé, travail interne et recentrage très profond.

La forme 1, Lohan Gong, est enseignée dans les cours collectifs hebdomadaires. Les pratiquants avancés pourront découvrir les autres formes dans les stages mensuels ou cours individuels.